Gestion du poids

La société nous raconte que pour perdre du poids, il suffit de manger moins et d'avoir de la volonté.

Cette fameuse volonté, qui pousse les personnes désirant perdre du poids à entreprendre des régimes amaigrissants.

Bonne nouvelle, ça marche parfaitement bien sur du court terme !

La perte de poids est rapide, mais a nécessité beaucoup de restrictions, de contraintes, et de frustrations. Pour ces raisons, cette perdre de poids est rarement durable au long cours et engendre souvent des dérégulations de nos sensations alimentaires, ce qui a tendance à aggraver la problématique pondérale.

Cela fait maintenant plus de 10 ans que nos instances de santé mettent en garde de la dangerosité des régimes restrictifs, quels qu'ils soient.

Fin 2010, l'ANSES, qui est l'agence française de sécurité sanitaire de l'alimentation a évalué les risques liés à la pratique de régimes restrictifs, à visée amaigrissante. L'ensemble des régimes ont été évalués, du moins scientifiquement élaboré au plus scientifiquement élaboré.

Le travail de l'Anses montre que les régimes amaigrissants présentent des risques pour la santé plus ou moins graves et nous indique que :

  • 80% des sujets ayant entrepris un régime reprennent du poids un an après la fin de leur régime
  • Parmi ces 80%, la moitié reprend davantage, par rapport au poids initial.
  • La proportion des sujets reprenant du poids augmente au fil du temps et atteint 95% au bout de 3 ans après la fin du régime.

Les régimes entraînent aussi des conséquences sur la santé psychique. En effet, la reprise de poids due à l'arrêt du régime s'accompagne d'un effondrement de l'estime de soi, ce qui conduit souvent à une nouvelle mise au régime. C'est ce qu'on appelle « l'effet yoyo ».

En tant que diététicien, mon rôle est de vous accompagner autour de ces 3 piliers, tout en prenant en considération votre rythme de vie, vos habitudes alimentaires, vos besoins et vos attentes :

  • L'équilibre de l'assiette, à savoir manger de tout, dans des quantités adaptées, afin de couvrir ses besoins.
  • Les sensations alimentaires, en apprenant à être davantage à l'écoute de son corps et de ses sensations de faim, de rassasiement et de satiété ; sans oublier la notion de plaisir qui est centrale de la régulation de nos sensations alimentaires.
  • La mise en place de changements durables de votre comportement alimentaire.

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.